Offre Post Doc France Télécom R&D

Les annonces, les colloques, les postes, ...

Modérateur : kaiser

Répondre
kaiser
Messages : 323
Inscription : 03 nov. 2004 17:40

Offre Post Doc France Télécom R&D

Message par kaiser » 11 août 2008 15:30

De : benoit.fourestie@orange-ftgroup.com
Objet : [asr-forum] Offre Post Doc France Télécom R&D
Date : 7 août 2008 15:51:43 HAEC
À : asr-forum@cines.fr

Proposition de Post-doc

Utilisation de techniques WEB 2.0 pour rendre les terminaux IMS "Plug and Play"

Contexte
Dans le laboratoire FTR&D/CORE/NAS, l’Unité de Recherche et de Développement (URD) PNS, "Protocols and Network mechanisms for Numbering Naming addressing and call and Session control," développe une activité centrée sur l’étude des protocoles pour l’établissement et le contrôle des sessions multimédias.

Les applications multimédias sur IP sont en plein essor. Les organismes de normalisation 3GPP et TISPAN ont défini l'architecture IMS (IP Multimedia Subsystem) pour permettre aux opérateurs de délivrer les applications multimédias sur leur réseaux IP, en incluant les communications voix traditionnelles. Le protocole SIP a été choisi pour contrôler les sessions multimédias dans l’IMS. SIP est un protocole issu du monde de l'Internet défini par l'IETF et, comme la plupart des protocoles de l'Internet, il déporte une grande partie de l’intelligence dans les terminaux.

Ainsi, pour développer un service multimédia, le réseau suppose que le terminal du client a un comportement, précis, permettant de rendre le service. Cela rend les fournisseurs de services dépendant de l’implémentation des terminaux, c’est-à-dire que le terminal doit être compatible avec l’implémentation des services du réseau afin que ces derniers puissent être rendus à l'utilisateur. En conséquence, le fournisseur de services ne peut autoriser l'accès à son réseau qu'aux terminaux garantissant une implémentation précise.

Les techniques issues du Web 2.0 offrent des fonctionnalités très intéressantes et plusieurs applications basées sur ces techniques ont été récemment développées. La combinaison de l’architecture IMS et de ces techniques pourrait faciliter l’introduction de services innovants à forte valeur ajoutée.

Sujet:

Dans le modèle Web, l'application cliente, exécutée au niveau du terminal, peut être complètement contrôlée par le serveur (i.e. par le fournisseur de service). En général, seule la partie présentation est exécutée sur le terminal du client et tous les autres traitements sont faits par le serveur. En outre, les techniques WEB offre la possibilité de contrôler l'interaction avec l'utilisateur par le réseau.

Le sujet proposé vise à étudier la possibilité de rendre le terminal de l'utilisateur "Plug & Play" dans un réseau IMS en utilisant les techniques et les protocoles WEB 2.0. En effet, en permettant au fournisseur de service de contrôler l'application IMS multimédia sur le terminal, les problèmes d'interopérabilité, entre les terminaux et le réseau, peuvent être évités et l'introduction de nouveaux services peut être facilitée.
Pour ce faire, l'application cliente peut être totalement ou partiellement déportée dans le réseau afin que celle-ci (notamment la partie SIP) ne soit plus étroitement dépendante du terminal de l'utilisateur. Différentes approches semblent possibles, avec différents degrés de déport du control de l'application cliente dans le réseau de l'opérateur. Par exemple, la totalité de l'application SIP peut être placée dans un serveur du réseau et seuls les protocoles Web 2.0 sont utilisés entre le terminal et ce serveur (i.e. le réseau). Cependant une telle solution peut nécessiter de transcoder les flux médias à l'entrer du réseau et peut se révéler être très coûteuse en terme de charge pour le réseau. Dans une solution différente, l'application cliente serait fournie par le réseau mais exécutée, totalement ou partiellement, sur le terminal, ce qui permettrait au réseau de tirer avantage des ressources du terminal tout en contrôlant l'application cliente.

La modification de la manière dont l'application cliente est implémentée et est exécutée impliquera forcément une évolution de l'architecture IMS qui doit être définie, évaluée et éventuellement promue auprès des organismes de normalisation adéquats tels que TIPSAN et 3GPP. En particulier, la nécessité d'une nouvelle entité fonctionnelle devrait être examinée. Les impacts et/ou la reproduction des procédures et fonctions IMS, telles que l'identification, l'authentification, l'attachement au réseau et la sécurisation des échanges entre le terminal et le réseau devront être pris en compte et décrits.

Différentes solutions propriétaires ont été décrites dans la littérature (utilisant Flash par exemple). Le candidat commencera par étudier ces solutions en détail. Ensuite, il étudiera et proposera la meilleure évolution de l’architecture IMS permettant de simplifier l’introduction de terminaux dans le réseau en utilisant les techniques Web 2.0. La solution proposée devra être aussi générique que possible en termes de services pouvant être supportés. Enfin, des tests devront être réalisés pour valider la proposition et s’assurer de sa faisabilité à grande échelle.

Localisation:
38-40 rue du Général Leclerc
92130 Issy Moulineaux

Durée: 12 mois


Contacts:

Youssef Chadli
38-40 rue du Général Leclerc
92130 Issy Moulineaux
Mail : youssef.chadli@orange-ftgroup.com

Benoît Fourestié
38-40 rue du Général Leclerc
92130 Issy Moulineaux
Mail : benoit.fourestie@orange-ftgroup.com

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité